Catégories
Jeux Vidéo

Le développeur de Little Devil Inside s'excuse pour les "stéréotypes racistes" dans sa bande annonce • Eurogamer.net

Les développeurs du jeu indépendant Little Devil Inside – qui a été présenté lors de l'événement PS5 Reveal de cette semaine – s'est excusé pour les caricatures racistes incluses dans sa bande-annonce.

Dans une déclaration substantielle partagée via les médias sociaux, l'équipe a déclaré que "personne (pas seulement limité aux membres de l'équipe) n'a jamais commenté ou laissé entendre les conceptions des personnages" et qu'ils n'avaient fait référence à "aucune véritable tribu humaine africaine et / ou afro-américaine. ", malgré la caravane, y compris des ennemis avec des dreadlocks, de grandes lèvres et des pagnes.

"Les stéréotypes racistes d'aucune sorte n'étaient absolument pas prévus, nous n'étions pas conscients des connotations stéréotypées et souhaitons nous excuser auprès de quiconque pourrait avoir été offensé par la conception du personnage", a déclaré l'équipe LDI via un post sur Facebook (merci, Kotaku). "En outre, personne (pas seulement limité aux membres de l'équipe) n'a jamais commenté ou laissé entendre les conceptions des personnages. Cependant, ces personnages n'ont pas été révélés publiquement ailleurs avant l'événement.

"L'intention de conception était de créer des personnages qui sont les protecteurs / gardiens d'une région mystique particulière dans le monde de Little Devil Inside", poursuit le communiqué. "Nous ne produisions pas de dessins de personnages référencés sur de vraies tribus humaines africaines et / ou afro-américaines.

"L'accent était mis sur la création de masques colorés et nos concepteurs recherchaient des masques de toutes les cultures. En tant que personnages du jeu, ils se déplacent en groupe et utilisent des fléchettes qui paralysent lorsqu'elles sont touchées. Nous souhaitions ajouter du caractère à la conception du masque et lui donner la vie à elle – quelque chose comme les petits personnages Kakamora dans Disney's Moana. "

En réponse aux commentaires, le studio a confirmé qu'il supprimera les dreadlocks, changera les «lèvres audacieuses» et le «teint de peau» et «ajustera le souffleur de fléchettes pour qu'il ressemble moins à un joint». Il a en outre ajouté que si ces modifications ne finissaient pas par "convenir au jeu dans son ensemble", la conception pourrait être entièrement modifiée.

"Cependant, quelles que soient nos intentions, si des personnes étaient offensées de quelque manière que ce soit, nous nous excusons sincèrement", a conclu le studio. "Sur une note mineure, c'est notre premier titre de jeu et nous sommes encore assez naïfs dans de nombreux domaines. Comme toujours, nous vous remercions tous pour votre soutien!"

Comme l'a rapporté Bertie lorsque The Devil Inside a été révélé lors de l'événement PS5 Reveal de cette semaine, Little Devil Inside a été lancé il y a des années, mais n'est jamais apparu. Sa sortie était prévue pour 2016, même sur Wii U, c'était il y a si longtemps, mais le développement s'est évidemment prolongé. Les développeurs, de Corée du Sud, il semble, n'ont pas laissé tomber le radar mais ont continué les mises à jour, bien que personne ne semble avoir été préparé pour la révélation de la PlayStation 5.

Pour voir ce contenu, veuillez activer le ciblage des cookies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *