Catégories
Jeux Vidéo

Nvidia utilise l'IA pour recréer Pac-Man à l'occasion de son 40e anniversaire • Eurogamer.net

Nvidia révèle aujourd'hui qu'elle a créé un réseau de neurones qui simule pleinement le classique Pac-Man lors de l'événement du 40e anniversaire du Namco coin-op. À première vue, cela peut ne pas sembler être une grosse affaire – Pac-Man est un jeu relativement simple qui se déroule dans un environnement simpliste et statique, donc utiliser une IA pour étudier ses règles et reproduire parfaitement sa logique de jeu ne fonctionne pas semble étrangement complexe. Sauf que ce n'est pas ce qui se passe. Il n'y a pas de moteur ici, pas de logique de jeu et pas de rasteriser traditionnel utilisé dans la recréation du jeu par l'IA. Au lieu de cela, tout ce qui est généré au niveau par pixel provient directement du réseau neuronal, en fonction de ce qu'il «sait» sur le fonctionnement de Pac-Man. Cette interprétation de Pac-Man se joue essentiellement comme une IA le pense – et remarquablement, cela fonctionne.

Nvidia travaille sur quelque chose qu'il appelle GameGAN (GAN signifiant «réseau accusatoire génératif»). Il fonctionne en utilisant deux réseaux de neurones fonctionnant l'un contre l'autre – un générateur et un discriminateur. C'est le même type d'IA qui a été largement utilisé pour un certain nombre d'applications, y compris la création de packs de texture haute résolution générés par l'IA pour les jeux rétro.

Dans le cas de GameGAN de Nvidia, l'IA a étudié 50000 jeux de Pac-Man avant «  d'apprendre '' comment le jeu fonctionne en général et comment les commentaires des utilisateurs affectent ce qui se passe à l'écran. "Il s'agit de la première recherche à émuler un moteur de jeu utilisant des réseaux de neurones basés sur GAN", explique
Seung-Wook Kim, chercheur NVIDIA et auteur principal du projet. "Nous voulions voir si l'IA pouvait apprendre les règles d'un environnement simplement en regardant le scénario d'un agent se déplaçant dans le jeu. Et c'est ce qu'il a fait."

Pour voir ce contenu, veuillez activer le ciblage des cookies.

La bande-annonce de Nvidia pour sa recréation en IA du classique Pac-Man.

Plutôt que de laisser un joueur humain se livrer à 50000 rounds de Pac-Man, Nvidia a plutôt formé une deuxième IA pour jouer à travers le jeu, donnant à GameGAN les données dont il avait besoin pour créer son propre rendu d'IA. Cela a posé quelques problèmes, peu importe. L'IA du joueur a rapidement appris les règles de Pac-Man et a toujours pu battre le jeu sans mourir, ce qui signifie que GameGAN manquait de points de données cruciaux – un aspect qui devait être corrigé. Cependant, à la fin du processus, GameGAN possédait un réseau de neurones qui savait comment Pac-Man fonctionnait, à quoi il ressemblait, comment il réagissait aux entrées des utilisateurs et comment les différents fantômes présentaient des schémas de comportement différents – tous qu'il pouvait reproduire dans sa propre version.

L'exécution de ce réseau de neurones met le jeu en mouvement, chaque image étant générée par la connaissance du jeu par l'IA – jusqu'à chaque pixel individuel dans chaque image. Bien que de petites erreurs de rendu puissent se glisser sur la base d'une inférence erronée, l'IA recrée un Pac-Man qui fonctionnerait comme le jeu original. Le réseau de neurones fonctionne en temps réel et lors d'une conférence téléphonique avec les ingénieurs, on nous a dit que de nouvelles trames étaient générées toutes les 20 ms (ce qui se traduit par 50 images par seconde).

Au-delà de la recréation de Pac-Man, l'aile de recherche de Nvidia a évidemment de grands projets pour l'IA. Il dit que GameGAN peut étudier le même jeu sur différents niveaux, puis commencer à produire ses propres étapes, ce qui peut potentiellement gagner un temps précieux pour les développeurs. "Nous pourrions éventuellement avoir une IA qui peut apprendre à imiter les règles de conduite, les lois de la physique, simplement en regardant des vidéos et en voyant des agents prendre des mesures dans un environnement. GameGAN est la première étape vers cela." dit Sanja Fidler, directrice du laboratoire de recherche de Nvidia à Toronto. Les applications au-delà du jeu sont pratiquement illimitées, et l'investissement de Nvidia dans l'IA pour les véhicules autonomes entièrement autonomes est bien connu.

Alors, quelle est la qualité de GameGAN AI? Dans quelle mesure Pac-Man est-il correctement recréé via le réseau neuronal de Nvidia? La preuve du pudding est évidemment dans la dégustation, avec la société qui prévoit de sortir son Pac-Man AI plus tard cette année dans le cadre de sa vitrine de jeux AI. J'ai vraiment hâte de tester cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *